lundi 14 janvier 2019

La suite du silence

La suite du silence
C’est une sensation figée
Une occasion glaciaire et immuable

La fuite vers l’avant
C’est survoler l’ampleur du lieu
La raison reste derrière

Le rebelle se fixe

J’aime les sons
J’aime les images
J’aime les paroles
J’aime la vie
La pluie
Le vent
J’aime les sons
Et votre voix
Les vibrations de l’air
Le jeu des enfants
Les couleurs ont une odeur
Une saveur
Ce sont des illusions amoureuses
Des formes qui bougent
Des impressions sans douleur
Un mélange d’entiers
Sans soustraction
C’est la vie

Réjean Desrosiers 2019 01 09 001 Poème – La suite du silence – Pièce de Ocadium « Plus Minus » 

Plus Minus
par Ocadium
Life on the Vertical Sea

dimanche 6 janvier 2019

Il est temps d’escalader la réalité

Il est temps d’escalader la réalité
De comprendre la vérité
De vérifier l’entièreté de l’amitié
Il est temps de regarder
De respirer
D’aimer

Réjean Desrosiers 2019 01 06 002 Poème - Il est temps d’escalader la réalité  - Tableau de Betina Levin

Et le temps solitaire

Et le temps solitaire
Le silence en marche
Et la nuit qui arrive
Les notes se suivent
Et la lumière s’enivre
La raison d’un regard
Et le temps se repose
Le matin attendra
Le matin attendra
Et le matin viendra
La main retombe
Et la main prendra
Le temps solitaire
Solidaire

Réjean Desrosiers2019 01 06 001Poème - Et le temps solitaire  - Musique de Andreï Tarkovsky


samedi 5 janvier 2019

La force de la rudesse

La force de la rudesse
Sillonne les figures
Soulève l’âme
Et l’animal

Cette force froide et fine
Cisaille les éléments
Enlève les dérives
Et l’irréel

Une force qui élève l’entier
Cristallise l’horizon
D’un chant hurlant
Et solitaire

Réjean Desrosiers2019 01 05 004Poème - La force de la rudesse - Photo de Ragnar Axelson 

J’aimerais me retourner

J’aimerais me retourner
Pour me retrouver
Me rencontrer
Me raconter

J’aimerais me relever
Pour me montrer
Me revoir
Me voilà

J’aimerais me dévoiler
Pour me reconnaitre
Me sourire
M’aimer

Réjean Desrosiers 2019 01 05 003 Poème - J’aimerais me retourner  - Œuvre de Jaya Su Su

Le désordre de la ligne

Le désordre de la ligne
La découverte des détours
Une revanche des combinaisons
C’est la décomposition du complexe
D’un bref instant
De l’intérieur
Et de l’extérieur
Des intérieurs
Et des extérieurs
C’est l’intention par relations
C’est l’invention par l’interaction
Un processus en réseau
Les nuages dissimulent les émotions

Réjean Desrosiers 2019 01 05 002 Poème – Le désordre de la ligne – Sculpture de François Alfred Mignault

L’improbable

L’improbable
Je descends en l’imprévu
Dans l’impression de l’irréel
Une valise d’un bloc de glace
Un regard
Le seul qui reste
Tout se déplace
Même l’espace vide
J’ai l’impression d’apparaitre ailleurs
Une permission sans valeur
Mais sans violence
Laisse-moi tomber
Laisse-moi couler
Laisse-moi le miroir
Et mes rêves
Laisse-moi seul
Comme toujours
Comme maintenant
Laisse-moi seul
Le lointain me surveille
Je peux disparaitre avant
Je renverse la marche
Je me retiens
Il est temps de me contourner
D’écrire l’autre histoire
Le désir coule
Et se fige
Le désir creuse la terre
Pour enterrer la route

Réjean Desrosiers 2019 01 05 001 Poème – L’improbable – Séquences de Andrei Tarkovksy

Voir la vidéo

https://www.facebook.com/megh.rong.50/videos/vb.100002907147565/2025668664206685/?type=3