dimanche 25 février 2018

La création d’un monde

La création d’un monde
Je dévale la mer
Une montagne d’eau
Je grimpe sur un nuage
Je cherche maintenant
Je marche avec mes souliers à la main
Je marche en m’enfonçant sur demain
Me demandant ce que j’étais
Je mange une forêt
Avec le goût de recommencer
Je mange la lumière
Pour ouvrir la nuit
La route se prolonge
Je suis à l’arrêt
Le silence me dépasse
Je plonge
Je plonge enfin
Je plonge sous le vide
Je tombe en suivant l’attente
L’adresse
La création d’un monde
Mon sourire se prolonge
Je dévale le temps
Le cœur est à l’arrêt
Le corps s’allonge
J’ai rencontré mes pensées
La création d’un monde
Je suis en rapport avec les nombres
La puissance de la somme
L’entièreté restreinte de la conscience
La distance s’allonge encore un peu plus
Je ne sais plus comment
Je ne sais plus pourquoi
Je ne sais plus
Des ailes pour l’envie de repartir
De remonter
De raconter
De rêver
J’ai peint le ciel
Il lui manque la couleur
Il lui manque la nuit
Et le jour
Il me manque l’histoire
La création d’un monde
Qu’est-ce la réalité
Qu’est-ce la distance
Qu’est-ce les mots
J’enregistre sans savoir où
Et pour quand
Je pourrais chanter
Je pourrais ouvrir une fenêtre
Je pourrais vous regarder
Et poursuivre sans jamais m’arrêter
Sans jamais rien faire
Mais la création d’un monde
Demande un peu de pluie
Et beaucoup de patience
Je marche avec mes souliers à la main
Et la pluie tombe
La pluie est douce
Elle envahit tout l’espace
Je plonge sous l’horizon
La mer monte
Mes souliers sont sur la plage
Avec une page d’un livre
Une page
Une création

Réjean Desrosiers © 2018 02 25 007 P

Monch
Incomplet - Incomplete

Monch
Incomplet - Incomplete