dimanche 5 novembre 2017

Sur une corde ouverte

Sur une corde ouverte
Sur un territoire en friche
C’est la prairie des découvertes
Les plumes dansent

Les griffes dans les herbes
Le regard sur la vie à vif
Le chemin respire sans borne
Demain c’est l’esprit
Aujourd’hui le corps
C’est un raccourci qui inspire
La simplicité du désarroi

Sur une corde ouverte
Sur un territoire en friche
C’est la prairie des découvertes
Les plumes dansent

C’est un portrait affamé
Un cercle inconnu
Jusqu’à perdre l’orientation
C’est un défilé incessant
Un manège qui bouleverse le temps
Et brise l’histoire
Qui réécrit les déconstructions

Sur une corde ouverte
Sur un territoire en friche
C’est la prairie des découvertes
Les plumes dansent

Le vent semble irréel
Il est par intense bouffé
Il fouette chaque expérience
Tout reste énigmatique
Rien n’est responsable
Ce qui est rare s’installe
Ce qui est familier disparait

Sur une corde ouverte
Sur un territoire en friche
C’est la prairie des découvertes
Les plumes dansent
Ce qui est rare s’installe
Ce qui est familier disparait

Réjean Desrosiers © 2017 11 05 001

François Alfred Mignault


François Alfred Mignault