dimanche 29 octobre 2017

La route est là

La route est là
La route est longue
Longue et lente
La route est là

Je marche sans me presser
Je m’avance sans rien briser
Je regarde sans penser
Je regarde sans me presser
Personne n’est présent
Je suis seul
Je n’ai plus la parole

La route est là
La route est longue
Longue et lente
La route est là

Je nage avec l’air
En cherchant les nuages
Je marche à l’envers
Je marche sans trop avancer
Mes fleuves de sang voyagent
Et me donne un sens
Et me donne l’élan

La route est là
La route est longue
Longue et lente
La route est là

Je marche
Je marche dans le champ
Je marche sans chemin
Je marche pour me perdre
Je marche
Mon cœur bat encore
Mon corps soupire

La route est là
La route est longue
Longue et lente
La route est là

Je remonte la tête
Je remonte la rivière
Je remonte la montagne
Les pentes me traversent
Les sens me semblent contradictoires
Ma présence est une controverse
Aucune loi ne me traverse
Je rejette les dieux
Je ne regrette plus rien
Je rejette les lieux
Je ne regrette plus le lointain
Je rejette l’histoire
Je ne regrette plus le temps
C’est maintenant

La route est là
La route est longue
Longue et lente
La route est là

Réjean Desrosiers © 2017 10 29 005

Daniele De Luca
86 x63 acrylique et vernis sur toile-22.10.17


Daniele De Luca
86 x63 acrylique et vernis sur toile-22.10.17