vendredi 27 octobre 2017

Je n’existe pas

Je n’existe pas
Je palpe sans ressentir
L’asymétrie me compose
Et me décompose de symétrie
La réalité est une mesure irréelle
Exponentiellement instable
C’est la rupture perplexe des calculs
Incomplète pour produire un élément
Dans l’élémentaire anti-temps
L’antimatière
Mais
J’existe de façon spontanée
Vraisemblablement pour écrire
Que je n’existe plus
Surtout maintenant

Réjean Desrosiers © 2017 10 27 003

Marco Massimo Verzasconi
Mixed media on canvas, detail.


Marco Massimo Verzasconi
Mixed media on canvas, detail.