jeudi 5 octobre 2017

J’abandonne les chemins

J’abandonne les chemins
Les journaux
Le silence
J’insiste de l’intérieur
Et demande la franchise
La vérité
J’abandonne la politique
L’hypocrisie
Le pouvoir
Pour découvrir l’espoir
L’amitié
Je te donne mon abri
Je te donne ma table
Mon repas
Mon repos
J’abandonne mes souliers
Mes livres
Et mes vêtements
Ma nudité est mon arme
Une unité avec l’essentiel
Avec l’existence
J’abandonne mon sexe
Pour une seule pensée
Pour celle de la vie
Celle de la nature
Et du vivant
J’abandonne demain
Pour aujourd’hui

Réjean Desrosiers © 2017 10 05 001

Matteo Cocci
Ainsi passent les jours cm 70 x 70


Matteo Cocci
Ainsi passent les jours cm 70 x 70