lundi 22 août 2016

En créant un crayon

En créant un crayon
En criant un abandon
En justifiant la fuite
Le silence plonge
Et plisse chaque vague
Et hisse en sillons
Chaque plage

En créant un créateur
Une créatrice
Le vent couche les genres
En des gestes de grâce
Pour instruire la tendresse
Pour conduire les maladresses
Il me reste quelques gestes
Avant de m’endormir

En créant des rêves
Qui me déchire
Des rêves à rompre
À consommer les réveils
Je ne peux plus m’endormir
De peur d’être maitre
De naitre à nouveau

Réjean Desrosiers © 2016 08 22 003

Philippe Lauters
ESSAI 564. Le peintre Fabienne Verdier. Le musicien Philippe Lauters.


Philippe Lauters
ESSAI 564. Le peintre Fabienne Verdier. Le musicien Philippe Lauters.